On entend par malocclusion une occlusion dentaire anormale. La plupart de la population en souffre. Si l’alignement et le positionnement des dents de la mâchoire supérieure par rapport à celles de la mâchoire inférieure ne sont pas normaux, on dit que vous avez une malocclusion. Découvrez les différents types, les causes, les conséquences et les traitements de cette mauvaise occlusion dentaire.

Les différents types d’occlusion dentaire anormale

Il existe plusieurs types d’occlusion dentaire anormale ou de malocclusion, voilà pourquoi les traitements varient d’un cas à l’autre. On distingue l’infraclusion, la surocclusion, l’articulé inversé et la supraclusion. Cette dernière est caractérisée par des dents supérieures masquant les dents inférieures. Cette malocclusion est souvent causée par une bouche étroite, un traumatisme suite à une chute ou encore une différence de taille de maxillaire.

L’infraclusion appelée aussi béance dentaire est désignée par des dents supérieures qui ne sont pas en contact avec les dents inférieures. En effet, il y a un vide entre les deux maxillaires quand la bouche est fermée. On distingue trois formes d’infraclusion à savoir la béance antérieure, la béance totale et la béance molaire. On entend par articulé inversé les dents du bas qui recouvrent les dents du haut. La surocclusion arrive quand les dents reçoivent une force trop importante, ce qui engendre d’autres problèmes de santé en général.

Les conséquences d’une mauvaise occlusion dentaires

Bon nombre de gens sont victimes d’une mauvaise occlusion dentaire. Cependant, certains d’entre eux seulement sont conscients des conséquences de la malocclusion et consultent un dentiste. Pour les autres qui prennent à la légère leur mauvaise occlusion dentaire, ils peuvent ressentir des douleurs au niveau de la dentition, des douleurs cervicales, une douleur de dos, des migraines, des tendinites du sportif ou bien des névralgies diverses du crâne et de la face. Les patients peuvent être également exposés à d’autres symptômes au niveau de la mâchoire comme une mastication douloureuse, un claquage au moment d’ouvrir la bouche, des problèmes de déglutition, un blocage de la mâchoire ou encore une sensibilité des dents.

Bien traiter une mauvaise occlusion dentaire

Pour que votre mauvaise occlusion dentaire ne nuise pas à votre santé en général, il est conseillé de consulter aussitôt un dentiste. Plus votre malocclusion est traitée à temps, plus il est plus facile de la traiter. Parmi les traitements proposés figurent l’installation d’une gouttière amovible et invisible connue aussi sous le nom de « invisalign », d’un appareil amovible qui peut être un appareil de rétention, un extenseur de palais ou un dispositif de traction craniocervicale ou bien d’un appareil orthodontique fixe à multi-attache.

Celui-ci est composé de boitiers apposés sur chaque dent et d’un fil de l’arc que l’orthodontiste modifie sur une base régulière afin de déplacer les dents vers le bon alignement. Seul votre dentiste saura prendre une décision du traitement adapté à votre cas. C’est pour cela, qu’il est recommandé de consulter votre dentiste si vous constatez avoir une mauvaise occlusion dentaire.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.